Je compense
Je m'engage

FAQ

Foire aux questions

Qui peut participer au volet Je m’engage et entreprendre des défis de réduction de GES?

Les citoyens : Tous les citoyens peuvent se créer gratuitement un compte sur notre portail Web pour sélectionner des défis de réduction de GES et découvrir une foule d’information en lien avec les changements climatiques !

Les entreprises et les organismes : Les entreprises et organismes peuvent accéder gratuitement à un compte pour leur organisation sur notre portail Web. Grâce au compte représentant, le responsable peut suivre les actions de ses employé.e.s ou membres sur son compte privé. Une fois l’organisation créée, les employé.e.s ou membres pourront la rejoindre en se créant un compte participant et en sélectionnant des défis !

Les écoles : En s’inscrivant au projet éducatif de Carbone Scol’ERE, les enseignant.e.s de 4e, 5e et 6e années du primaire ont accès au portail Web avec leurs élèves afin de sélectionner des défis de réduction des GES. Le projet est gratuit et inclut 10 heures d’activités en classe et l’accès au portail Web pour tous les élèves participants.

Comment la quantité de GES évités est-elle calculée pour chaque défi?

Le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) est responsable de calculer la quantité de GES évités pour chacun des défis en fonction de la méthodologie d’analyse du cycle de vie (ACV). Une révision de la quantification est assurée de manière biennale, ou selon les besoins. La quantité de GES évités pour chacun des défis représente donc une estimation scientifique des émissions évitées par une famille québécoise moyenne qui réalise le défi sur une année complète.

En quoi consiste le programme éducatif développé par Carbone Scol'ERE?

Le programme éducatif de Carbone Scol’ERE est un projet d’une durée de 10 heures offert aux élèves de 4e, 5e et 6e année du primaire, qui s’ancre dans le domaine de la science et de la technologie du Programme de formation de l’école québécoise (PFEQ). À travers cinq ateliers ludiques de deux heures chacun, le projet vise à mobiliser les jeunes à s’engager avec leur entourage dans une démarche d’action écoresponsable. En classe, les élèves enquêtent sur les gaz à effet de serre (GES) émis par les objets et les activités de tous les jours pour découvrir des solutions écoresponsables concrètes et réalisables. Grâce au portail Web, ils poursuivent ensuite leur enquête à la maison et sont invités à sélectionner et à réaliser des défis de réduction de GES avec leur famille.

Le projet est gratuit et peut être réalisé sous deux formules, selon le milieu :
Formule animée : Le projet est réalisé par un agent spécialisé en éducation relative à l’environnement formé par la Coop FA qui visite la classe à cinq reprises ;
Formule autonome : La Coop FA offre une formation et un accompagnement à l’enseignant.e afin qu’il ou elle puisse réaliser les ateliers de façon autonome.

Quels sujets sont abordés à travers le programme éducatif?

Le programme éducatif de Carbone Scol’ERE s’inspire de l’analyse du cycle de vie (ACV) des objets pour découvrir les gaz à effet de serre (GES) émis par les objets de tous les jours. Selon cette méthodologie, il est possible de mesurer l’impact d’un objet sur l’environnement en regardant toutes les étapes de sa vie : de l’extraction de ses matières premières jusqu’à sa fin de vie. Ainsi, le programme éducatif se décline en cinq ateliers de 2 heures chacun.

Atelier 1 : Les changements climatiques et moi
Activité d’introduction qui aborde l’impact des changements climatiques et le phénomène de l’effet de serre et qui permet de découvrir le portail Web.

Atelier 2 : La consommation
Nous apprenons à détecter les GES liés à la fabrication et au transport des objets de notre quotidien.
Lancement de la première mission familiale en lien avec la thématique de l’atelier

Atelier 3 : L’énergie et le transport
Nous repérons les GES liés aux énergies utilisées autour de nous (électricité, chauffage, transport). Comment pouvons-nous atteindre une consommation énergétique plus efficace ?
Lancement de la deuxième mission familiale en lien avec la thématique de l’atelier

Atelier 4 : Les matières résiduelles
Nous explorons les sources de GES associées à la fin de vie des objets et découvrons des alternatives pour limiter les déchets ultimes (poubelle).
Lancement de la troisième mission familiale en lien avec la thématique de l’atelier

Atelier 5 : Nos messages saGES
Nous revoyons le cycle de vie des objets et créons des messages de sensibilisation positifs pour informer notre entourage et les inviter à agir.

Pourquoi avoir ciblé les jeunes de 9 à 12 ans pour vivre le programme éducatif?

Carbone Scol’ERE a été construit dans le but d’engendrer un changement de comportement en tenant compte de l’âge du public cible. De nos jours, les jeunes de 9 à 12 ans sont très sensibles à l’environnement et possèdent un grand intérêt envers cette thématique. Par une approche ludique, inclusive et positive, nous croyons que ce groupe d’âge a le potentiel de générer un réel changement de comportement dans leurs habitudes de vie futures, mais également dans celles de leurs proches. Bien que l’éducation relative à l’environnement soit pertinente à tous les âges, nous croyons que les jeunes ont un rôle privilégié à jouer dans la définition de nos sociétés actuelles et futures et c’est pourquoi nous souhaitons contribuer à les outiller à agir de manière écoresponsable.

Pourquoi compenser ses GES?

Compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) que nous n’avons pu éviter est une façon d’atténuer notre empreinte sur l’environnement et de tendre vers des sociétés plus durables. Cette action aux nombreuses retombées positives vient contrebalancer nos émissions à la hauteur de notre capacité financière.

Chacun peut choisir de compenser l’entièreté comme une partie de ses émissions selon sa volonté et son budget et chaque dollar investi sert à réduire des émissions à de gaz à effet de serre. Un investissement personnel qui sert un objectif collectif, soit une transition écologique.

Les impacts d’une formation sur les changements climatiques et les GES auprès des jeunes et à travers l’éducation est-elle appuyée par la littérature scientifique?

De nombreux auteurs se sont intéressés et s’intéressent toujours à l’impact de l’éducation relative à l’environnement (ERE) chez les jeunes. En général, les chercheurs s’entendent pour dire que l’éducation est en effet un des vecteurs essentiels à la compréhension du phénomène climatique et au passage à l’action face à celui-ci. Toutefois, de nos jours, les auteurs du domaine suggèrent également qu’il n’est plus suffisant d’uniquement informer et sensibiliser les jeunes aux enjeux environnementaux. Pour que l’éducation ait les retombées désirées, il est devenu essentiel d’engager activement les jeunes dans la définition du problème et la recherche de solutions.

Le programme éducatif de Carbone Scol’ERE s’appuie sur la littérature scientifique en changement de comportement et vise à mobiliser les jeunes et leur entourage à s’engager dans une démarche écoresponsable :
• En outillant les élèves à comprendre les enjeux environnementaux et à agir dans la mise en place de solutions ;
• En motivant les élèves à s’engager dans une démarche écoresponsable etc. ;
• En facilitant le passage à l’action en contrecarrant les freins à l’adoption de nouveaux comportements.

Pour en apprendre plus, consultez :

Bonnett, M. (2002). Education for Sustainability as a Frame of Mind. Environmental Education Research, 8(1), 9–20.

Davis, J. M. (2010). What is Early Childhood Education for Sustainability? In J. M. Davis (Ed.), Young Children and the Environment: Early Education for Sustainability (pp. 21–42). Melbourne: Cambridge University Press.

Jensen, B. B., & Schnack, K. (1997). The Action Competence Approach in Environmental Education. Environmental Education Research, 3(2), 163–178.

Riemer, M., Lynes, J., & Hickman, G. (2014). A model for developing and assessing youth-based environmental engagement programmes. Environmental Education Research, 20(4), 552–574.

Schusler, T. M., Krasny, M. E., Peters, S. J., & Decker, D. J. (2009). Developing citizens and communities through youth environmental action. Environmental Education Research, 15(1), 111–127.

Est-ce que ce sont les GES évités de tous ceux qui se sont engagés dans la prise d’un ou des défis qui deviennent des Crédits carbone éducatifs?

Seuls les GES évités dans le cadre du programme éducatif de Carbone Scol’ERE deviennent des Crédits carbone éducatifs (CCÉ). Un CCÉ équivaut donc à une tonne de CO2 éq. évitée par les nouvelles habitudes de vie adoptées par les élèves et leur famille. Dans le but d’obtenir des CCÉ fiables et valides, la création de ces derniers est soumise à un processus rigoureux. Grâce au programme éducatif, il nous est possible de suivre les défis sélectionnés par les élèves tout au long du projet et de valider leur réalisation à la fin de l’année scolaire. Comme il n’est pas possible d’appliquer la même rigueur scientifique aux GES évités par les citoyens et les organisations, ces derniers sont compilés tout au long de l’année à titre indicatif, mais ne deviennent pas des CCÉ.

Pourquoi compenser avec des Crédits carbone éducatifs (CCÉ)?

La compensation carbone éducative offerte par Carbone Scol’ERE permet de contrebalancer ses émissions de GES par des émissions équivalentes évitées grâce à un programme éducatif dans les écoles primaires du Québec. Nous sommes fiers d’offrir une alternative de compensation carbone québécoise innovante qui se distingue dans le marché volontaire du carbone.

Parmi les forces des CCÉ :

• La démarche qui sous-tend les réductions carbone à la source des CCÉ est rigoureuse. Elle est issue d’un programme éducatif structuré et reconnu par un comité d’experts pilotés par le CRIQ.

• Les revenus associés à la vente de Crédits carbone éducatifsMD sont entièrement réinvestis dans le projet afin d’offrir gratuitement le programme éducatif à toujours plus de classes.

• Les CCÉ représentent une alternative de compensation précurseur d’un avenir communautairement plus sobre en carbone par l’adoption de nouvelles habitudes de vie durables.

• Les CCÉ répondent aux standards attendus des crédits compensatoires et ils assurent des mesures de quantification et vérification pour être le plus fidèle possible au réduction carbone engendrée par le programme éducatif, sans avoir la prétention de pouvoir garantir à 100 %.

Quelles sont les retombées associées à Carbone Scol’ERE?

Le projet assure des retombées concrètes à plusieurs niveaux :

Économique
• Stimuler l’économie locale
• Favoriser l’économie du partage
• Valoriser la consommation responsable

Meilleure gestion des matières résiduelles
• Réduction à la source
• Valorisation de la participation au compost domestique ou municipal
• Amélioration de la qualité des matières recyclables

Participation citoyenne & qualité de vie
• Acquisition de nouvelles habitudes de vie écoresponsables grâce aux défis familiaux
• Réduction des émissions de GES et adaptation aux changements climatiques
• Valorisation du transport actif et/ou collectif

Qu’est-ce qu’un Crédit carbone éducatif (CCÉ)?

Un Crédit carbone éducatif équivaut à 1 tonne de CO2 évitée grâce aux engagements de réduction des émissions des GES des participants à Carbone Scol’ERE. L’appellation Crédit carbone éducatif est la propriété intellectuelle de la Coop FA, créatrice de Carbone Scol’ERE.

Il s’agit de crédits « éducatifs » par opposition aux crédits « compensatoires » et ainsi, ils ne sont pas destinés à être utilisés à des fins de carboneutralité, ni de conformité dans le cadre de la règlementation sur le système de plafonnement et d’échange de droits d’émission de GES du Québec (SPEDE).

Pour plus de détails sur nos procédures, consultez notre Charte des Crédits carbone éducatifs : https://qc.carbonescolere.com/wp-content/uploads/2020/05/Charte_CCE_2020.pdf.

Comment les CCÉ sont-ils créés?

Via notre programme d’éducation et les incitatifs mis de l’avant pour amener les élèves avec leur famille à changer leurs habitudes de vie pour adopter de nouveaux comportements et de nouvelles habitudes de consommation écoresponsables, nous quantifions les émissions carbone que ces derniers éviteront ainsi par l’adoption de ces gestes.

Ainsi, ces réductions des émissions de CO2 éq. (après tout le processus de quantification et de vérification externe que vous découvrirez plus bas dans ce questionnaire) sont converties en Crédits carbone éducatifs que nous vendons aux fins de compensation.

Nous avons développé un schéma illustrant chacune des étapes de la création des CCÉ, l’ABC de Carbone Scol’ERE. Nous vous invitons à le consulter : https://qc.carbonescolere.com/wp-content/uploads/2020/04/ABC_CCE-details.pdf.

Comment notre compensation est-elle différente des autres alternatives?

Première alternative de compensation par l’éducation et le changement de comportement, les Crédits carbone éducatifs sont issus d’une démarche reconnue par un comité-conseil piloté par le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ). Il s’agit d’une évaluation indépendante menée par des experts de tous les milieux, dont celui de la compensation carbone.

Nous vous invitons à consulter la section « Rigueur et efficacité des CCÉ » pour en connaître tous les détails : https://qc.carbonescolere.com/a-propos/les-cce/.

Comment calculer mes émissions de GES à compenser et le nombre de CCÉ à acheter?

Nous mettons un calculateur à votre disposition sur notre plateforme Web. Il a été développé et est mis jour par le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) annuellement ou aux deux ans selon les besoins évalués par le groupe de recherche partenaire du projet.

Quel est le prix d’un Crédit carbone éducatif?

Le prix de 30 $ incluant les taxes (26,09 $ + taxes). Il a été déterminé en tenant compte des besoins de financement des activités éducatives et de la réalité du marché au sein duquel nous évoluons (coopérative « sans but lucratif » par son statut modifié) sont financées par des commandites, des subventions, des dons et la vente des Crédits carbone éducatifs). Soulignons que tous les revenus sont affectés à Carbone Scol’ERE pour les années subséquentes (Réf : Charte des Crédits carbone éducatifs : https://qc.carbonescolere.com/wp-content/uploads/2020/05/Charte_CCE_2020.pdf).

J’ai compensé mes GES par l’achat de CCÉ. À quoi dois-je m’attendre?

Suite à ma transaction sur la plateforme Web, un certificat de compensation est automatiquement délivré spécifiant le numéro unique de transaction et la raison de la compensation (si celle-ci a préalablement été spécifiée).

Un outil « Je compense » visant à afficher votre geste sera également envoyé (gratuit pour les compensations de plus de 50 $).

Pour les organisations et les événements, Carbone Scol’ERE propose différentes façons de faire rayonner votre engagement, découvrez-les ici : https://qc.carbonescolere.com/je-compense/outils-marketing/.

Quels sont les experts impliqués dans la rigueur des Crédits carbone éducatifs?

• Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) reconnaît la rigueur et l’efficacité des Crédits carbone éducatifsMD. Étant une alternative de compensation non standard, Carbone Scol’ERE a développé ses propres Règles et procédures qu’elle a fait évaluer par un comité d’experts piloté par le CRIQ.

• Le CIRAIG assure la quantification carbone des défis Je m’engage et du calculateur Je compense.

• L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) réalise l’analyse du changement de comportement pour savoir si les jeunes et leur famille font les défis sélectionnés et les conservent dans le temps.

• Le cabinet de comptables Lemieux Nolet vérifie que Carbone Scol’ERE respecte ses Règles et procédures reconnues par le comité conseil piloté par le CRIQ.

À quoi ma contribution à Carbone Scol'ERE servira-t-elle?

Tous les revenus de la vente sont réinvestis entièrement dans Carbone scol’ERE au Québec pour réaliser le volet Je m’engage dans de nouvelles classes et ainsi générer de nouveaux Crédits carbone éducatifs.

Ma contribution est-elle déductible d’impôt?

Carbone Scol’ERE est un projet de la Coop FA, une coopérative de solidarité qui agit sans but lucratif. De part sa constitution de coopérative, elle ne peut être considéré comme un organisme de charité enregistré et ne peut offrir de reçu de crédit d’impôt.

Qu’est-ce que l’hypothèse de multiplication et comment est-elle calculée?

L’hypothèse de multiplication est la méthode permettant de calculer l’impact de réduction carbone de chaque défi adpoté par un élève et sa famille sur une période de 10 ans. Elle est calculée par une série de sondages menés via le Portail Web auprès des jeunes avant et après avoir vécu le programme éducatif dont :

• Enquêtes & défis à la maison ı Les jeunes enquêtent avec leur famille sur leurs habitudes de vie et peuvent choisir de s’engager à en adopter de nouvelles pour rendre leur quotidien plus écoresponsable (défis annuels);

• Validation des défis réalisés ı À la fin des 5 ateliers, les élèves complètent un sondage post-participation en ligne qui est ensuite analysé par un expert en changement de comportement. Ceci permet de valider la réalisation des défis par les familles;

• Passage du défi à l'habitude acquise ı Un an après le projet, un échantillon d'élèves est sondé et analysé par un expert en changement de comportement pour valider le taux (%) des familles qui réalisent toujours les défis. Les défis maintenus sont considérés comme ancrés dans les habitudes familiales pour une période de 10 ans (temps moyen que le jeune habitera au foyer familial).

Cette série d’actions est illustrée dans le schéma ABC de Carbone Scol’ERE : https://qc.carbonescolere.com/wp-content/uploads/2020/04/ABC_CCE-details.pdf.

Nous avons choisi de calculer l’impact sur une période de 10 ans car c’est la période au cours de laquelle les jeunes participants de 9 à 12 ans seront habituellement à la maison avec leurs parents.

Quelle est la tracabilité dans la vente des CCÉ?

Un registre est tenu par la Coop FA et vérifié par le cabinet comptable permettant d'attester toutes les transactions de CCÉ et de garantir l'unicité des CCÉ délivrés.

Comment est-ce que le projet répond à des critères de permanence?

Les réductions obtenues sont irréversibles puisqu’elles sont obtenues grâce à l’évitement d’émissions par le changement de comportement (nouvelle habitude de vie qui engendre une réduction des émissions carbone à la source). Par conséquent, lorsque le changement de comportement est acquis par le jeune et sa famille, les réductions obtenues sont considérées comme permanentes.

Afin d'assurer la rigueur des Crédits carbone éducatifs, plusieurs mesures de prudence sont mises en place. Pour plus de détails, visiter la section Rigueur et efficacité : https://qc.carbonescolere.com/a-propos/les-cce/.

Comment est-ce que le projet répond à des critères de d’additionnalité?

En tout début de projet, Carbone Scol’ERE analyse les habitudes de vie des jeunes avec leur famille grâce à une enquête menée sur le portail Web. Ce portrait de référence permet plus tard de valider que l’habitude de vie adoptée dans le cadre du projet est nouvelle et a été acquise grâce au programme éducatif.